Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain)
  • Le blog de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain)
  • : Voici la présentation de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain) et de ses activités.
  • Contact

Association reconnue d'interêt général

Recherche

Nous contacter

Pour tout renseignement : apbafossil@yahoo.fr
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 00:01

 

Ce dimanche 9 mai 2010, l’A.P.B.A. est allée prospecter sur la commune de Cestas. Ce matin et malgré une météo annoncée comme étant désastreuse cinq membres de l’association sont présents (Philippe, Pierre-Emmanuel, Jean-Luc, Frédéric B., et Frédéric M.).

Aujourd’hui, l’objectif est de poursuivre la prospection entamée le 25 avril 2010 (pour la voir c’est ICI), afin de bien comprendre ce qui s’est passé il y a environ 19 millions d’années, mais aussi de redécouvrir l’ensemble des niveaux fossilifères de la commune décrits il y a plus un siècle.

PROSPECTION-CESTAS-2010-SUITE-003.jpg

Très rapidement sur place nous entamons notre recherche. La première heure s’avère plutôt infructueuse, car aucun niveau n’apparaît et pire, aucune trace de fossiles n’est identifiée. Nous repartons donc très rapidement dans une autre direction et là, Frédéric M. arrête le groupe : un affleurement est dissimulé sous la végétation, au niveau de l’eau du petit ruisseau.

PROSPECTION-CESTAS-2010-SUITE-008-copie.jpg

Immédiatement, les prélèvements commencent. Contrairement à une fouille classique, le but de la prospection n’est pas de « fouiller », mais de retrouver les niveaux fossilifères et d’effectuer quelques prélèvements pour analyser les sédiments et voir ce qu’ils contiennent (macro et microfaune).

Nous faisons donc de petits prélèvements de sédiment dans des sacs plastiques. Après dix minutes de prélèvement on repart ! Philippe et Pierre-Emmanuel discutent avec un sympathique propriétaire, qui nous indique la présence de fossiles juste où nous nous trouvons ! Rebelote, nous nous arrêtons, nous tamisons succinctement et nous prélevons à nouveau du sédiment. Puis, le périple se poursuit et nous avançons prudemment, afin de ne pas risquer la chute dans la végétation et l’eau. Vingt minutes après, et à force d’observation, Jean-Luc trouve un bel affleurement sensiblement différent des précédents. Si ces derniers laissaient apparaître une macro faune apparemment pauvre, cette strate nous offre au contraire une très riche faune marine, avec présence de grosses coquilles comme Glycymeris cor, Donax burdigalensis, Turritella terebralis

PROSPECTION-CESTAS-2010-SUITE-011.jpg

Cinq tamis sont réalisés et les refus sont récupérés par Philippe. Mais, il est temps d’avancer ! car la matinée passe vite. Notre rendez-vous avec le Falun de Cestas ne doit pas attendre ! Nous repartons donc vers de nouveaux horizons. Nouvelle halte, nouvel affleurement ! On prélève encore.

Puis, … il est 13H12 ! Les ventres crient famine. Le groupe affamé rebrousse chemin et fonce en direction des victuailles. La population se cache, en voyant notre groupe visiblement tenaillé par la faim, traversant leur village, équipé de cuissardes et de marteaux de géologues. De retour aux véhicules c’est le casse-croûte bien mérité. 1h00 de pause et hop c’est reparti. But pour le reste de la journée : faire la jonction avec les zones explorées lors de la dernière prospection et celles découvertes ce matin.

PROSPECTION-CESTAS-2010-SUITE-016.jpg

Nous reprenons la voiture afin de nous avancer. Arrivés rapidement sur les lieux, nous nous équipons à nouveau et nous revoilà sur le terrain. Rapidement ce que nous voyons nous fait plaisir, de nombreux restes de coquilles dans le lit de l’Eau Bourde sont présents. Nous recherchons donc la couche. Jean-Luc débute le dégagement de la partie supérieure de la couche et nous fait apparaître un Melongena cornuta ! A croire que cet homme parle à l’oreille des fossiles, ou les trouve à l’odorat ! 

PROSPECTION-CESTAS-2010-SUITE-019.jpg

Puis, nous repartons et nous trouvons un autre niveau un peu plus loin. Notre président s’étonne que les anciens naturalistes aient mentionné la présence de calcaires  Oligocène, ce qui semble être antinomique, avec l’ensemble de la géologie de l’ensemble des stations retrouvées. Nous avançons encore et notre Président trouve une pierre qui visiblement viendrait du chantier non loin et qui est du « calcaire Oligocène, avec des traces de coraux très caractéristiques ». Quel soulagement pour lui de trouver cette pierre ! Même si son intérêt est nul ou quasi nul pour notre fouille, car cette roche demeure une pierre volante.

Nous repartons vers le falun. Deux heures après, le lien entre les sites découverts lors de la précédente prospection et celle d’aujourd’hui est fait. Avec cette démarche, la commune de Cestas a été parcourue en long, en large et en travers, en tentant de ne rien laisser passer.

PROSPECTION-CESTAS-2010-SUITE-017.jpg

Nous repartons vers nos voitures et là … « quand on arrive en ville, tout le monde change de trottoir … » ! Notre accoutrement inquiète visiblement les quelques personnes que nous croisons.

Cette prospection nous a apporté de nombreux éléments intéressants, qu’il faudra étudier ultérieurement. En attendant cela et de nouvelles prospections girondines, l’équipe fatiguée remonte en voiture et le départ s’effectue, direction la maison.  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by A.P.B.A - dans Sorties