Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain)
  • Le blog de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain)
  • : Voici la présentation de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain) et de ses activités.
  • Contact

Association reconnue d'interêt général

Recherche

Nous contacter

Pour tout renseignement : apbafossil@yahoo.fr
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 00:25

Après avoir travaillé sur les fossiles du Serravallien, place aujourd’hui aux déterminations des fossiles d'un site aquitanien landais.

Cette séance débute par une présentation de Frédéric B. sur l’embranchement des Mollusques, celui qui sera étudié en grande partie dans cette séance. Après avoir passé en revue les principales classes biologiques qui constituent l’embranchement des mollusques, place à la pratique, avec la détermination des bivalves de ce site daté de l’Aquitanien.

REUNION-DETERMINATION---2-.JPG

Les spécimens sont disposés sur les tables et chacun s’affère à rechercher la bonne désignation en genre et espèce. Ce travail est indispensable en paléontologie et nécessite une capacité d’observation accrue. Les premiers spécimens fossiles sont identifiés et nommés. Ils regagnent leurs boîtes de conservation.

Et c’est reparti, pour une nouvelle identification, à l’aide de différents ouvrages régionaux. 

REUNION-DETERMINATION---5-.JPG

A la fin de la journée, 39 taxons sont déterminés, pour la plupart, en genre et en espèce ! un gros travail, qui en masque un autre encore plus important, puisqu’il faudra réussir lors de prochaines séances, à déterminer les gastéropodes et l’ensemble des micro-mollusques de ce site.

A bientôt donc pour de nouvelles déterminations. 

Repost 0
Published by A.P.B.A - dans Paléontologie
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 00:04

Chaque trimestre l'A.P.B.A. publie un bulletin d'informations récapitulant l'ensemble de ses activités, ainsi que des articles scientifiques sur les sciences de la Terre. Nous vous proposons un abonnement de huit euros par an pour quatre numéros, plus les numéros spéciaux, pour recevoir nos bulletins directement chez vous.

Bulletin-62.jpg

Au sommaire de ce numéro :

- Les Gisements fossilifères

- Mon fossile préféré : Le Campanile giganteum

- Un Bryozoaire de l'Aquitanien (Le Plantat) du bassin d'Aquitaine

Repost 0
Published by A.P.B.A - dans Publications
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 00:01

En cette journée qui s’annonce plutôt pluvieuse, l’A.P.B.A. part pour de nouvelles aventures, à la recherche de niveaux fossilifères oubliés.

Tout débute par une première zone, où une précédente prospection avait été réalisée pour retrouver les niveaux lacustres datés de l’Aquitanien. L’objectif cette fois-ci était de redécouvrir le niveau lagunaire, daté lui aussi de l’Aquitanien. Chose faite, après une petite heure de reconnaissance sur le terrain. Il apparaît positionné au-dessous du calcaire lacustre (probablement ayant été déposé après) et composé d’une multitude de Granulolabium assez bien conservés.

PROSPECTION--002.JPG

Des prélèvements sont effectués et une prise de note accompagne les nombreux clichés photographiques. Puis, le chemin se poursuit le long du ruisseau qui traverse la petite commune, mais la progression s’avère très compliquée, due à l’enchevêtrement d’arbres et de ronciers gigantesques.

Le périple est stoppé net. Il est donc décidé de poursuivre cette prospection sur une autre zone prometteuse. Objectif de cette opération : retrouver des niveaux lacustres. Objectif rapidement atteint, avec photos et prélèvements effectués.

PROSPECTION-001.JPG

Après un pique-nique rapide sur le bord de la route,  la dernière zone à visiter nous mène à la frontière entre le département de la Gironde et celui du Lot-et-Garonne. C’est après un repérage rapide en voiture des talus présents, que la découverte des anciennes coupes (celles de l’actuelle route et celles de l’ancienne) sont découvertes. Il s’agit en réalité des niveaux du Miocène inférieur du bazadais. Nous retrouvons la phase marine inférieure, puis la phase lacustre médiane et enfin la phase marine supérieure. Là encore des prélèvements sont effectués pour nettoyage et observations ultérieurs.

La journée se termine, sur les coteaux du Haut-Armagnac, marqués par des collines au relief adouci, entaillé de vallées profondes et cultivées.

Encore une belle sortie !

Repost 0
Published by A.P.B.A - dans Sorties
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 00:44

Pierre LOZOUET, coordinateur

Editions Muséum National d’Histoire Naturelle, Biotope

460 pages - 35,90 € - Décembre 2012

La série continue, avec le quatrième volet des aventures des stratotypes français !

Cette fois-ci, c’est le Stampien, qui est à l’honneur dans ce superbe ouvrage de 460 pages (le plus volumineux de tous pour le moment) de cette collection. 

Tout y est, de l’histoire du Stampien à ses origines, des grands noms qui ont fait cet étage au contexte géologique, aux sites de référence et remarquables, en passant par l’extraordinaire contenu paléontologique illustré par de très nombreuses planches, pour terminer sur les relations entre l’homme et le Stampien et le patrimoine géologique actuel constitué de nombreuses collections historiques. 

Stratotype-Stampien.jpg

Le Stampien qui débute à – 34 et se termine à – 28,4 millions d’années est situé au Sud-Ouest de Paris et matérialisé par des calcaires et des sables fossilifères déposés en milieu marin littoral. Mais ce Stampien est également présent en Aquitaine, dans le Sud des Landes et en Gironde, sous forme de faunes fossiles très riches et souvent très bien conservées.

Une vraie balade au cœur des temps géologiques, sous climat sub-tropical, pour découvrir ou redécouvrir, un étage géologique aujourd’hui appelé Rupélien !

Repost 0
Published by A.P.B.A - dans Conseils de lecture
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 01:01

En ce dimanche matin, l’équipe de l’A.P.B.A. se retrouve à la salle 3, pour suivre et participer à une nouvelle séance de détermination de fossiles.

Cette réunion concerne, cette fois-ci, les fossiles d'un site datés du Serravallien.

Reunion-de-determination--3-.JPG

Tout débute par la présentation théorique de Frédéric B., sur les échinodermes, afin de poser pour chaque participant, les bases d’organisation de cet embranchement. C’est donc au travers de transparents et de spécimens fossiles que la présentation est faite. Puis, Frédéric M. présente par le biais d’un diaporama, les Pectens, nombreux sur le site étudié, avec les principales clés de déterminations.

Reunion-de-determination--1-.JPG

Une fois la théorie faite, place à la pratique, où chacun travaille sur ses propres spécimens, afin de les déterminer correctement. Une documentation abondante est présente, pour faciliter ce travail.

Lors de cette séance (qui aura quand même duré six heures), les participants ont réussi à identifier tous les échinides présents (Echinolampas hemisphaerica, Arbacina monilis, Scutella sp., Cidaris sp.) ainsi que la grande majorité des Pectens avec les genres Aequipecten, Amussiopecten, Chlamys, Manupecten.

Reunion-de-determination--7-.JPG

D’autres taxons ont également été relevés avec des restes de crustacés, de poissons (requins, dorades) et des coraux et bryozoaires.

Une seconde séance sera cependant nécessaire pour peaufiner ce premier travail et poursuivre les déterminations des fossiles de ce site. 

Repost 0
Published by A.P.B.A - dans Paléontologie
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 01:28

Comme à son habitude, l’A.P.B.A. s’est retrouvée en ce mois de janvier, pour organiser son repas associatif, mais cette année, sur la commune de Villenave d’Ornon.

Une grande partie de l’équipe était présente, pour partager ce bon moment d’échange et de convivialité. La soirée a débuté par un petit mot du Président, qui a souhaité la bienvenue à tous et souligné les grands dossiers qui attendaient l’association en 2013.

Puis, le verre du bénévolat et de l’amitié a été pris en commun, avant de passer à table. Cette année, des plats régionaux du Sud-Ouest étaient présents (salade landaise, Parmentier de confit de canard …)

Ce type de moment important dans la vie de l’A.P.B.A. permet aussi de créer une ambiance festive ! et tous les convives étaient heureux de se retrouver, pour discuter de fossiles bien entendu.

Vivement la prochaine édition !

Repost 0
Published by A.P.B.A
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 01:20

C’est en tout début du mois de janvier, et comme le veut la tradition, que l’A.P.B.A. s’est retrouvée comme tous les ans, pour échanger et partager ses vœux.

Et cette première rencontre de 2013 a été l’occasion pour notre Président de présenter ses vœux à tous les membres présents et de revenir sur les grands moments qui ont fait 2012 et ceux qui préparent d’ores et déjà 2013.

VOEUX-2013-014.JPG

Et 2013 sera marquée par un moment démocratique important pour notre association, avec l’élection du bureau, au mois de juin prochain, mais aussi par de très nombreux autres projets à venir.

Notre Président a souhaité une excellente année à tous, placée sous le signe de la préparation au changement pour 2014.

Ce moment convivial s’est clôturé par la dégustation de la galette des rois et du verre du bénévolat. 

Repost 0
Published by A.P.B.A
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 00:45
Echinolampas hemisphaerica (Lamarck, 1816), Gironde, Serravallien, 111,15 mm
echino-2.jpg
Echino.jpg
Ce bel echinide de grande taille fait partie des plus beaux Echinolampas de Gironde.
Rare en bon état de conservation, il peut cependant être très fréquent sur certains gisements.
Il est le seul représentant des Echinolampas dans le Serravallien de Gironde.
Repost 0
Published by A.P.B.A - dans Fossiles
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 00:09

L’échelle des temps géologiques est un système de classement chronologique utilisé, notamment en géologie, pour dater les évènements survenus durant l’histoire de la Terre.

Les premières échelles des temps géologiques trouvent leur source au 18e siècle, mais prennent une forme de datation précise avec Arthur HOLMES, dans les années 1930. Ce dernier publie une première échelle en 1937. Il est considéré aujourd’hui comme le père de l’échelle des temps géologiques.

Cette échelle bénéficie du croisement de plusieurs disciplines scientifiques, celles concernant les techniques de datation. Au fil du temps, ce découpage temporel devient d’une précision du plus en plus fine, grâce aux âges numériques.

Tous les quatre ans, l’Union Internationale des Sciences Géologiques organise un congrès, dont le but est de statuer officiellement sur la dénomination et le calibrage des différentes subdivisions des temps géologiques. 

La dernière échelle publiée prend en compte les magnétochrones (inversion du champ magnétique terrestre). L’échelle des temps géologiques débute avec l’âge estimé de la Terre, c’est-à-dire il y a – 4,5 milliards d’années et se poursuit jusqu’à la période actuelle.

Echelle-ChronostratChart2012-.jpg

Les principaux grands découpages sont : le Protérozoïque, l’ère Primaire, l’ère Secondaire  et l’ère Tertiaire. Depuis peu, l’ère Quaternaire est un système inclus dans l’ère Tertiaire et les chronostratigraphes remontent des temps encore plus anciens, en créant l’Hadéen et l’Archéen 

L’échelle des temps se décompose comme suit :

Eon phanérozoïque (ensemble des temps fossilifères)

Ere / Système (= période) / Série (= époque) / Etage 

 

 

BORNES (= âge exprime en millions d’ANNEES avec ±)

Repost 0
Published by A.P.B.A - dans Paléontologie
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 00:06

En ce jeudi matin, c'est notre Vice-Président et notre Secrétaire qui ont représenté notre association, lors de l'inauguration de l'exposition du Muséum d'Histoire Naturelle de Bordeaux intitulée "10 ans de restauration du Muséum". L'exposition présente aux visiteurs différentes pièces ayant été restaurées au sein des collections mêmes du Muséum de Bordeaux, dont certains spécimens sont centenaires !

Le temps, les déménagements, les UV ont altéré certains animaux. Si l'on a l'habitude de voir les animaux naturalisés comme les vertébrés, la restauration des crustacés et des poissons est beaucoup moins connue !

Bordeaux-20130124-00147.jpg

 C'est à 12h00 que Nathalie MEMOIRE, Conservateur du Muséum, inaugure l'exposition en nous expliquant que pas moins de 1500 spécimens ont subi une restauration au sein des collections. Puis vient le verre de l'amitié, pendant lequel nous avons pu échanger avec un restaurateur de pièces ostéologiques ! Un échange riche en découverte ! Bravo au Muséum pour cette belle présentation !

Bordeaux-20130124-00151.jpg

 Vers 14h00, le départ de la Halle des Chartrons a sonné.  

 Allez visiter cette exposition qui se tient jusqu'au 17 février 2013, Halle des Chartrons, quartier des antiquaires, de 10h00 à 18h00. A voir absolument !

Repost 0
Published by A.P.B.A - dans Sorties