Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain)
  • Le blog de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain)
  • : Voici la présentation de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain) et de ses activités.
  • Contact

Association reconnue d'interêt général

Recherche

Nous contacter

Pour tout renseignement : apbafossil@yahoo.fr
24 juillet 2013 3 24 /07 /juillet /2013 00:01
L’A.P.B.A. a poursuivi sa prospection dans le Rupélien de Gironde

C’est avec une équipe réduite, mais dynamique, chaleur oblige, que l’A.P.B.A. s’est rendue dans le Nord Gironde, pour poursuivre son périple rupélien, à la recherche de sites oubliés …

C’est donc après être passé dans l’Oligocène inférieur du Bordelais et avoir visité les sites de Floirac, de Lormont, de Cubzac-les-Ponts, de Marcamps et Saint Laurent d’Arce et de Bourg-sur-Gironde, que l’équipe s’est retrouvée cette fois-ci, dans le calcaire rupélien de Saint Emilion. En effet, cette première station nous a permis d’observer et de prélever les fameux calcaires à astéries, pétris de ces morceaux de squelettes d’étoiles de mer, de bryozoaires et de moules internes de mollusques.

Poursuivant notre route, nous avons ensuite visité les sites de Lapelletrie et du Château Guillemot, où se trouvent les traditionnels calcaires, visibles au cœur même de carrières creusées dans la roche, ainsi que d’autres calcaires farcis de foraminifères. Des prélèvements ont été effectués, afin de regarder chaque échantillon précisément.

Le troisième site nous a conduits au Moulin de Thibaud, près de Saint Genès de Castillon, toujours sur des terrains rupéliens, mais matérialisés par des faluns ! Oui, des faluns gris à Ostrea, où pullulent deux espèces d’huitres fossiles (Ostrea longirostris et O. cyathula) plutôt bien conservées.

Notre prospection nous a enfin dirigés vers les communes de Monbadon et Montagne. La première n’a malheureusement rien donné, mais c’est aussi cela la prospection, tandis que la seconde présentait des calcaires à astéries avec débris de coraux.

C’est donc avec de nombreux prélèvements, que notre groupe est rentré de cette sortie très intéressante et instructive à plus d’un titre.

Un dernier circuit devrait prochainement nous mener vers les contrées du Sud-Est de la Gironde, pour y rechercher les niveaux rupéliens ….

Partager cet article

Repost 0
Published by A.P.B.A