Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain)
  • Le blog de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain)
  • : Voici la présentation de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain) et de ses activités.
  • Contact

Association reconnue d'interêt général

Recherche

Nous contacter

Pour tout renseignement : apbafossil@yahoo.fr
23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 00:02

 

Comme toutes activités extérieures et sciences de terrain, la paléontologie présente des risques inhérents à sa pratique. Afin de réduire ces risques considérablement, des procédures simples et des attitudes responsables sont à respecter.

Il faut savoir que la zone la plus dangereuse pour le paléontologue reste la carrière. Ce lieu aménagé par l’homme, pour y extraire des matériaux nécessaires à l’économie est hostile aux amoureux de nature qui ne prennent pas le temps d’évaluer les risques.

 

Cherves-de-Cognac003.JPG

La sécurité et la conscience du danger sont d’une importance capitale.

Voici donc quelques mesures de bon sens à respecter :

-   Ne JAMAIS fouiller seul en carrière, car en cas d’accident, cela peut être fatal.

-   Prévenir un membre de sa famille ou un ami de l’endroit où l’on se rend.

-    Ne JAMAIS sous-caver un niveau. Si la chute de quelques mottes de terre dans un  jardin n’est pas dangereuse,  la chute d’un bloc de calcaire ou de plusieurs mètres cube de sable sont bien souvent la cause d’accidents mortels.

-   Porter un casque, des lunettes de protection, des gants et éventuellement des bottes de sécurité. Ces équipements peuvent permettre d’éviter des blessures corporelles.

-    Eviter au maximum de fouiller près des parois. Des éboulements peuvent se produire et ensevelir rapidement un homme.

-   Dans les sablières, outre le front de taille particulièrement instable, des sables mouvants peuvent être présents.

-   En clair, il faut savoir observer son environnement et évaluer les risques, dès que l’on pose le pied sur un terrain.

Il est recommandé de préférence d’allez fouiller dans un cadre associatif, qui permettra de bénéficier de l’expérience des passionnés, tout en découvrant des merveilles de la nature, en apprenant de nombreuses choses et en étant couvert en terme d’assurance.

Enfin et dans tous les cas, il faut absolument obtenir l’autorisation du propriétaire privé (carrier, agriculteur, viticulteur…) ou public (collectivités territoriales) en leur demandant les zones dangereuses à éviter, car personne ne connait mieux le site que celui à qui il appartient.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by A.P.B.A - dans Conseils pratiques