Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain)
  • Le blog de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain)
  • : Voici la présentation de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain) et de ses activités.
  • Contact

Association reconnue d'interêt général

Recherche

Nous contacter

Pour tout renseignement : apbafossil@yahoo.fr
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 00:01

En cette journée qui s’annonce plutôt pluvieuse, l’A.P.B.A. part pour de nouvelles aventures, à la recherche de niveaux fossilifères oubliés.

Tout débute par une première zone, où une précédente prospection avait été réalisée pour retrouver les niveaux lacustres datés de l’Aquitanien. L’objectif cette fois-ci était de redécouvrir le niveau lagunaire, daté lui aussi de l’Aquitanien. Chose faite, après une petite heure de reconnaissance sur le terrain. Il apparaît positionné au-dessous du calcaire lacustre (probablement ayant été déposé après) et composé d’une multitude de Granulolabium assez bien conservés.

PROSPECTION--002.JPG

Des prélèvements sont effectués et une prise de note accompagne les nombreux clichés photographiques. Puis, le chemin se poursuit le long du ruisseau qui traverse la petite commune, mais la progression s’avère très compliquée, due à l’enchevêtrement d’arbres et de ronciers gigantesques.

Le périple est stoppé net. Il est donc décidé de poursuivre cette prospection sur une autre zone prometteuse. Objectif de cette opération : retrouver des niveaux lacustres. Objectif rapidement atteint, avec photos et prélèvements effectués.

PROSPECTION-001.JPG

Après un pique-nique rapide sur le bord de la route,  la dernière zone à visiter nous mène à la frontière entre le département de la Gironde et celui du Lot-et-Garonne. C’est après un repérage rapide en voiture des talus présents, que la découverte des anciennes coupes (celles de l’actuelle route et celles de l’ancienne) sont découvertes. Il s’agit en réalité des niveaux du Miocène inférieur du bazadais. Nous retrouvons la phase marine inférieure, puis la phase lacustre médiane et enfin la phase marine supérieure. Là encore des prélèvements sont effectués pour nettoyage et observations ultérieurs.

La journée se termine, sur les coteaux du Haut-Armagnac, marqués par des collines au relief adouci, entaillé de vallées profondes et cultivées.

Encore une belle sortie !

Partager cet article

Repost 0
Published by A.P.B.A - dans Sorties