Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain)
  • Le blog de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain)
  • : Voici la présentation de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain) et de ses activités.
  • Contact

Association reconnue d'interêt général

Recherche

Nous contacter

Pour tout renseignement : apbafossil@yahoo.fr
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 13:59

Cela faisait longtemps que nous projetions cette visite sur ce haut lieu du patrimoine géologique français, abritant le Stratotype du Toarcien.

Notre équipe s’est donc donné rendez-vous à 8h00 précises sur le parking de la Maison des Associations de Saint Médard d’Eyrans, afin d’arriver sur les coups de 11 heures à notre destination.

Départ 8h30. Sont présents, l’équipe B, composée de Martine, Dominique, Aurélie et Frédéric B. et l’autre équipe, composée de Flore, Jean-Luc, Philippe et Frédéric M.

VISITE-RESERVE-GEOLOGIQUE-DE-THOUARS-001.jpg

Nous avons d’excellentes conditions de circulation mais, suite à une malencontreuse erreur de navigation, nous voilà en Vendée, à devoir faire 70 km en plus que prévu. Les véhicules roulent à travers le bocage vendéen, car nous sommes attendus à 14h00 pour débuter notre visite. Finalement nous arrivons vers 12h30, dans la belle ville de Thouars. Nous avons rendez-vous au Centre d’Interprétation Géologique du Thouarsais, qui se situe au niveau des écuries du château de Thouars.

IMGP8037.JPG

Nous devons reconnaître que le cadre est enchanteur. La vue sur le château et la ville basse est imprenable !! Nous décidons alors de pique-niquer juste aux abords, sur une place protégée par de beaux platanes. Les coffres s’ouvrent et l’équipe B sort l’intendance : salade composée, fromage, vin de bourgogne,  millas et crêpes (préparées par Aurélie). Nous mangeons rapidement en contemplant le paysage et la vue magnifique.

IMGP8040.JPG

14h00 sonnent et notre animateur pour cet après-midi, arrive. Anthony nous accueille pour nous faire visiter le Centre d’Interprétation Géologique.

IMGP8049.JPG

Nous pénétrons dans le superbe bâtiment en pierre et commençons à découvrir les trésors. Au milieu du musée, trône le « géo-bidule », module permettant l’initiation ludique à la géologie et à la paléontologie. Cette exposition est un vrai modèle didactique et pédagogique.

IMGP8055.JPG

Aurélie et Frédéric B. testent l’intégralité de cette maquette.

IMGP8059.JPG

Mais, la surprise se trouve au bout de la pièce : un squelette de Plésiosaure nous attend. C’est le deuxième plus grand du genre, qui devait mesurer six mètres de long, pour trois de large. Nous sommes tous émerveillés devant ce spécimen sorti du fond des âges.

      IMGP8054.JPG

IMGP8063.JPG

Anthony nous explique comment il l’a dégagé et nous précise que pour y arriver il lui a fallu deux cents jours de travail au micro percuteur pneumatique. Le résultat est époustouflant, les restes sont dans un remarquable état de conservation. Seuls manquent la tête et un bout de queue, car ces parties sont les premières à se détacher du corps une fois la mort de l’animal. Nous apprenons par ailleurs qu’à l’instar des baleines, cet animal devait reprendre régulièrement sa respiration à l’air libre, sous peine de noyade.

IMGP8066

Après cette théorie, place au terrain. Nous partons donc vers les sites naturels de la Réserve. Ces sites sont d’anciennes carrières. Dans la première, cours pratique de détermination des roches, afin d’interpréter l’évolution du milieu au cours du temps.

IMGP8071.JPG

Il en résulte que d’un calcaire riche en cristaux de quartz caractéristique d’une plage, nous progressons vers des calcaires de plus en plus riches en carbonate de calcium et pauvre en fossiles benthiques.

IMGP8075.JPG

Cela nous permet alors de dire que le niveau de l’océan est monté. Nous sommes passés d’un bord de plage à un océan de plus de cent mètres de profondeur.

IMGP8079.JPG

Après cela, direction le second site, lieu où Alcide d’Orbigny a déterminé le Stratotype du Toarcien, coupe de référence pour les scientifiques du monde entier.

IMGP8081.JPG

Nous arrivons sur zone et Anthony entreprend de nous expliquer le principe de biozonation établi par d’Orbigny, à l’aide des Ammonites présentes sur le site. Puis, à nous d’observer : la concentration en fossiles est hallucinante, les couches en sont percluses et nous marchons littéralement sur les Ammonites et les rostres de Bélemnites.

IMGP8085.JPG

Notre Président en repère une, tombée d’un bloc et la remet à Anthony.

IMGP8097.JPG

Nous sommes dans une Réserve naturelle donc aucun prélèvement n’est possible, sauf à des fins scientifiques ! Philippe ne peut s’empêcher de poser des questions sur la microfaune. Et à notre grand étonnement, aucune étude n’a encore été menée sur ce sujet.

A la fin de la visite, il est déjà 18h00 !  Nous devons reprendre la route pour repartir sur Bordeaux. Mais avant cela, l’équipe remercie chaleureusement Anthony pour son accueil et ses informations.

IMGP8087.JPG

Nous tenons à décerner ici, une mention spéciale à ce dernier, qui a su se montrer littéralement passionnant, à la portée de tous et extrêmement pédagogue. La visite qu’il nous a faite est un modèle du genre. Bravo à lui ! et bravo à cette Réserve Géologique passionnante !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by A.P.B.A - dans Sorties