Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain)
  • Le blog de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain)
  • : Voici la présentation de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain) et de ses activités.
  • Contact

Association reconnue d'interêt général

Recherche

Nous contacter

Pour tout renseignement : apbafossil@yahoo.fr
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 00:01

 

L’heure de rendez-vous est fixée comme d’habitude à 9h00, sur le parking de la Maison des associations de Saint Médard d’Eyrans.

L’équipe du jour est constituée de Frédéric B., Philippe, Jean-Luc et Pierre-Emmanuel. Mais aujourd’hui, deux jeunes garçons se sont joints à nous. En effet, dans le cadre de notre contrat découverte, Alexandre et Paul, accompagnés de leurs parents, ont souhaité venir sur le terrain, pour découvrir la paléontologie.

Arrivés donc sur site, chacun s’équipe, afin de regagner le chantier de fouilles. Une fois sur site, Frédéric B. présente le gisement daté de l’Aquitanien à nos jeunes paléontologues en herbe ! Puis, sans attendre, Philippe, Jean-Luc et Pierre-Emmanuel montrent la façon d’extraire le sédiment du niveau, pour le tamiser et y découvrir les fossiles.

FOUILLES-A-PLANTAT-2010-002-copie.jpg

Voilà donc nos vaillants fouilleurs en train de prélever des morceaux de couches et de remplir des seaux. Une fois pleins, les seaux sont descendus au niveau du ruisseau pour que leur contenu soit mis en tamis. Et là, l’émerveillement de ces jeunes est spectaculaire à la vue des premières coquilles qui se dévoilent sous leurs yeux. Melongena lainei, Tectarius elegans, Cerithium calculosum, Plesiotrochus fallax, Ostrea fimbriata et bien d’autres remplissent petit à petit les boîtes de prélèvement.

FOUILLES-A-PLANTAT-2010-015.jpg

Mais, après tous les efforts fournis dans cette matinée énergique, les estomacs crient famine.. alors tous au pique-nique, pour reprendre des forces.

L’après-midi est consacré (sur proposition de Frédéric B.) à la découverte du reste du territoire du domaine de Plantat, car ce dernier est très riche en restes fossilifères de tout genre. Voilà donc parti le petit groupe, à travers champs, vignes et prairies, afin de faire découvrir aux petits nouveaux les particularités de la propriété et aux anciens, de confirmer des observations antérieures.

FOUILLES-A-PLANTAT-2010-009-copie.jpg

Le groupe franchit plusieurs clôtures, avant d’accéder aux rangs de vignes. Dans ces vignes d’ailleurs, affleurent deux types de calcaires : le premier étant un calcaire lagunaire, pétri d’empreintes de Granulolabium, surmonté par le second qui est un calcaire lacustre, où l’on peut observer des Planorbes et des Limnées. Cette formation est intéressante, car elle montre bien que la mer ouverte à un moment donné de l’histoire géologique s’est progressivement refermée en lagune, pour aboutir à un système de lac totalement coupé du réseau marin. Et les roches présentes à Plantat nous le prouvent.

FOUILLES-A-PLANTAT-2010-011.jpg

Après le ramassage de quelques morceaux de calcaire, le groupe repart en direction de la prairie en contrebas, là même où des arbres se sont couchés suite à la dernière tempête de janvier 2009. En tombant, les pins ont permis de découvrir les couches sous-jacentes et de mettre au jour des niveaux marneux riches en Ostrea. C’est alors que nous décidons de regarder d’un peu plus près ce niveau et de prélever quelques pelles pour les tamiser. A la grande surprise de tous, la plus grosse population est constituée d’Ostrea aquitanica, différentes de celles que l’on connaît bien sur notre chantier, à savoir Ostrea fimbriata. Il est décidé de remplir quelques sacs, afin d’étudier cela plus précisément ultérieurement.

FOUILLES-A-PLANTAT-2010-012.jpg

Après ce beau périple sur le domaine de Plantat, notre équipe regagne notre chantier de fouilles, pour faire encore quelques tamis.

Puis, l’heure du départ est proche. Il est déjà 18h00, mais avec le passage à l’heure d’été, les journées rallongent et permettent de profiter plus amplement de notre passion. Cependant, il faut quand même penser à rentrer et chacun récupère ses affaires, nettoie son matériel, avant de se changer.

FOUILLES A PLANTAT 2010 016

 Et voilà encore une belle journée d’écoulée, passée à redécouvrir notre lointain passé… 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by A.P.B.A - dans Sorties