Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain)
  • Le blog de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain)
  • : Voici la présentation de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain) et de ses activités.
  • Contact

Association reconnue d'interêt général

Recherche

Nous contacter

Pour tout renseignement : apbafossil@yahoo.fr
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 00:01

En ce beau matin nous sommes trois courageux à nous être levés tôt pour aller fouiller le Burdigalien landais.

Après environ 2h00 de route sans encombre, nous arrivons sur zone. Ce site se caractérise par un falun sableux extrêmement compact d’un beau bleu foncé. Comme à l’accoutumée, nous entamons la phase de décaissage. Nous dégageons le travertin qui se situe sur le falun non sans quelques gouttes de sueur, puis place au sédiment bleu à proprement dit. Nous avons environ un mètre encore à enlever avant d’atteindre le niveau intéressant.

P1000920.JPG

Après ce travail de forçat, nous arrivons enfin à la couche. Les fossiles présents sont caractéristiques d’un milieu peu profond et agité. De nombreux coraux roulés et donc usés, ainsi que des morceaux de bois sont présents. Mais l’une des espèces les plus caractéristiques de la zone est la Scutelle ! cet oursin plat est présent dans cette zone.

P1000922.JPG

Au bout d’une demi-heure, la première fait son apparition, puis Sébastien tombe sur un petit groupe. Malheureusement, ces Scutelles (comme beaucoup d’echinides plats) sont d’une extrême fragilité.  Il est impossible de les sortir tel quel du sédiment. Nous devons faire des « blocs » pour les ramener ensuite à la maison. Avec ses quatre Scutelles côte à côte, Sébastien se voit dans l’obligation de faire un seul et même bloc particulièrement volumineux et surtout terriblement lourd ! Le retour sera particulièrement éprouvant pour son dos !

De son côté Michel trouve de jolies porcelaines et un petit strombe. Frédéric n’est pas en reste non plus et tombe sur sa première Scutelle aussi.

P1000923.JPG

Après la traditionnelle pause casse-croute, nous reprenons la fouille, les organismes fatiguent, mais deux autres bloc sont dégagés, dommage pour le poids ! Vers 16h00, nous entamons notre retour, qui se fait non sans mal, car il ne faut rien casser et préserver de toute mauvaise vibration nos gros blocs de sédiments.

Arrivés enfin aux véhicules, une petite pause avec un petit café offert par Sébastien sont plus que bienvenus !

C’est après cela, le retour à la maison où de nombreuses heures de travail nous attendent pour  finir de préparer nos fossiles !

Partager cet article

Repost 0
Published by A.P.B.A - dans Sorties