Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain)
  • Le blog de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain)
  • : Voici la présentation de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain) et de ses activités.
  • Contact

Association reconnue d'interêt général

Recherche

Nous contacter

Pour tout renseignement : apbafossil@yahoo.fr
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 00:01

La saison veut actuellement que les journées soient plutôt saisissantes de froid. Mais peu importe, cinq courageux fouilleurs de notre équipe se sont levés aux aurores pour aller travailler le Burdigalien landais. Sébastien, Paul, Pierre-Emmanuel et Jean-Luc et Frédéric M. sont donc présents. Après une heure et demie de route nous voilà arrivés sur le site. Nous entamons immédiatement le décaissage, afin de nous créer une « table de travail ».

P1000224.JPG

Rapidement et vu les efforts déployés, nous atteignons la couche fossilifère et la faune burdigalienne du site commence à être récoltée. Il est intéressant de noter que nous sommes sûrement à faible profondeur dans des eaux relativement agitées, à la lecture des faunes fossiles conservées dans le sédiment. Le sédiment est d’ailleurs un sable assez grossier qui, suivant les endroits, est plutôt bleu-gris ou bien jaune-orangé et contient de nombreux restes fossiles d’invertébrés. A midi, départ vers une autre zone qui, elle, est caractérisé par un milieu franchement côtier, voire même caractéristique d’un bord de plage, car on y retrouve des coquilles roulées, typiques d’une zone particulièrement agitée. L’hydrodynamisme devait en effet être puissant, pour abîmer des coquilles telles que des Melongena, Conus

P1000225.JPG

Nous rejoignons Jean-Luc qui, en homme averti du terrain et en observant tout autour de lui, a découvert une zone encore différente des deux précédentes, caractérisée par un faciès pauvre en mollusques, mais très riche en corail. Nous fouillons ensemble afin de compléter notre inventaire de ce site. D’énormes blocs coralliens sont extirpés du sédiment sableux et emballés précautionneusement pour le transport. Paul décide en bon scientifique de ramener un échantillon d’eau fraîche ! On ne peut que saluer son côté professionnel et son abnégation au service de la science ! L’eau devant être à peu près à 2°C !

P1000232.JPG

Puis à 17h00, il est l’heure de revenir, chacun emballe ses trouvailles, ramasse son matériel et direction la maison. Encore 1h30 de route, où nous croisons dans un ciel dégagé, un beau vol de grues. A bientôt pour la prochaine sortie !

Partager cet article

Repost 0
Published by A.P.B.A - dans Sorties