Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain)
  • Le blog de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain)
  • : Voici la présentation de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain) et de ses activités.
  • Contact

Association reconnue d'interêt général

Recherche

Nous contacter

Pour tout renseignement : apbafossil@yahoo.fr
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 01:00

En ce dimanche matin, nous sommes quatre à relever le défi de retrouver un ensemble de niveaux historiques datés de l’Aquitanien girondin et plus particulièrement des strates lacustres et lagunaires.

Arrivés rapidement sur zone, nous entamons notre prospection par une lecture précise des données que nous détenons (carte géologique, articles) ainsi qu’une longue marche dans un très joli ruisseau ! Cette marche est ponctuée par la découverte d’un milieu naturel exceptionnellement riche et diversifié. Notre avancée nous conduit jusqu’à un premier petit affleurement typique d’un milieu lacustre, avec présence de Limnées et Planorbes. Nous remarquons également que la couche située juste au dessous du calcaire lacustre est farcie d’hydrobies (petits gastéropodes millimétriques d’eau douce) dont des prélèvements sont effectués.

La marche se poursuit  et nous arrivons sur une belle séquence longue d’une dizaine de mètres, très végétalisée, mais qui apparaît de prime abord complète. Notre Président décide de nettoyer une partie de cet ensemble, afin de mieux comprendre ce qui se trouve en place et effectuer un relevé de coupe précis !

P1020999.JPG

Une fois cette opération réalisée nous pouvons observer une puissance de coupe d’environ trois mètres, qui présente des bancs de calcaires lacustres à la base, surmontés d’une fine couche de Stromatolithes, puis d’un calcaire gris azoïque, d’un calcaire gréseux perforé, d’alios et d’argile, pour terminer sur l’humus. Là encore des prélèvements sont réalisés pour mieux étudier cela plus tard.

La matinée se termine et nous regagnons nos véhicules, car l’heure du pique-nique  sonne ! Ce dernier est rapidement englouti et nous entamons la deuxième partie de cette prospection.

Malheureusement, l’accès du ruisseau en amont est impraticable, car des troncs enchevêtrés nous barrent une nouvelle fois la route, ainsi que de nombreuses ronces. Nous décidons donc de faire demi-tour et de réserver cette partie du ruisseau pour l’hiver prochain.

Nous terminons cependant notre périple, par la découverte d’une lentille lagunaire. Des prélèvements sont effectués, afin de regarder de plus près la composition de ce falun lagunaire apparemment daté de l’Aquitanien.

Une sympathique prospection qui nous a amenés à redécouvrir de beaux affleurements historiques ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by A.P.B.A - dans Sorties