Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain)
  • Le blog de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain)
  • : Voici la présentation de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain) et de ses activités.
  • Contact

Association reconnue d'interêt général

Recherche

Nous contacter

Pour tout renseignement : apbafossil@yahoo.fr
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 13:09

En cette matinée un peu fraîche, nous sommes six à être présents sur le terrain, dont quatre « anciens membres » en la personne de Sébastien, Jean-Luc, Pierre-Emmanuel et Frédéric M. et deux nouveaux adhérents, qui ne connaissaient pas du tout  le site, avec Michel et Bérengère.

Après s’être tous retrouvés à notre lieu de rendez-vous habituel, nous partons vers le site et arrivons rapidement sur zone. Une petite marche d’approche nous amène jusqu’à un ruisseau, qu’il nous faut traverser.

IMGP7287BIS.jpg

Laissant ce dernier, nous commençons à décaisser le sédiment. Bérengère qui découvre le site est assez étonnée par la quantité de travail de déblaiement qu’il nous faut fournir, pour atteindre les couches fossilifères. Les premiers fossiles apparaissent et nous expliquons à nos « nouveaux collègues » les techniques d’extraction, si particulières sur ce site. Car, les coquilles de gastéropodes sont d’une fragilité extrême et fondent littéralement au contact de l’eau. Il faut donc prendre toutes les précautions pour enlever le fossile avec sa gangue sédimentaire, qui le protège et le maintient complet.

P1020716-copie-1.JPG

A 12h00, la pause s’impose ! Chacun retrouve des forces au travers de ses agapes et est prêt à repartir fouiller le sous-sol, à la recherche de vestiges du passé.

Nous allons visiter ensuite, les différents postes de fouilles. Pierre-Emmanuel a trouvé une belle vertèbre de cétacé, ainsi qu’un beau fragment de côte ! De son côté, Sébastien ouvre un nouveau trou de fouille ! Toujours dans l’optique de découvrir de nouvelles richesses paléontologiques.

Après trois bonnes heures de travail, nous repartons vers 17h00, satisfaits de nos belles trouvailles, qu’il ne reste plus qu’à préparer ! et là, c’est un nouveau travail de minutie qui débute, mais ça, c’est une autre histoire ! ……..

Partager cet article

Repost 0
Published by A.P.B.A - dans Sorties