Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain)
  • Le blog de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain)
  • : Voici la présentation de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain) et de ses activités.
  • Contact

Association reconnue d'interêt général

Recherche

Nous contacter

Pour tout renseignement : apbafossil@yahoo.fr
8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 00:01

Ce dimanche a donné l’occasion à l’A.P.B.A. de mettre en place une nouvelle activité. Sur l’initiative de notre Vice-Président, l’association a réalisé sa première séance de « détermination ». La paléontologie actuelle ne consiste pas uniquement à extraire et nettoyer les fossiles. Il nous faut également les déterminer, pour conserver un minimum d’intérêt scientifique. Mais, plus encore, cette séance avait pour objectif, d’aider nos nouveaux membres à déterminer leurs trouvailles, grâce à des « clés » simples et pratiques.


 

La séance débute vers 10H00, à la maison des associations de Saint Médard d’Eyrans, sur le thème : le gisement Burdigalien de Martillac.

Sont présents, Frédéric B, Sébastien, Jean-François, Titou (Clément dans le civil), Philippe et Frédéric M.

Une fois tout ce petit monde installé, notre Président, Frédéric B débute par un cours magistral (magistralement interprété) sur la classification des êtres vivants. 45 minutes, montre en main !!


C’est après cette intervention théorique nécessaire que les boîtes contenant nos chers fossiles s’ouvrent.


Les membres présents se jètent alors frénétiquement sur les ressources documentaires apportées, comme le Cossmann et Peyrot, le Cossmaniana et le non moins connu Fossiles typiques du Bordelais (pour ne citer qu’eux), afin d’aider aux déterminations.



Afin de ne pas partir dans tous les sens, nous débutons par les Gastéropodes, et c’est Jean-François qui inaugure le bal en bénéficiant des lumières de Sébastien B.


Les déterminations fusent mais Jean-François continue à aligner spécimens sur spécimens. Il faut bien reconnaître que son stock de fossiles de Martillac est réellement impressionnant, tant au niveau de la quantité qu’au niveau de la rareté des restes présentés (par exemple, une superbe Amaea de 40 mm environ).



Sébastien B nous fait découvrir la diversité des Cancellaires de ce site en montrant à chacun, que dans un même lot se ressemblant très fort, il y a en réalité au moins deux espèces différentes.

Le scoop vient cependant avec le Semicassis. Loin de nous l’idée de se douter que deux espèces existent à Martillac !!

Vers 13H00, il est l’heure de se restaurer et nous dégustons notre casse-croûte tout en continuant bien évidemment à discuter et à débattre de nos chers Mollusques à coquilles.



14H00, c’est reparti, et là, nous nous attaquons à plus difficile, les Bivalves passent sur le grill ! C’est l’heure de gloire de Philippe qui nous sort toute une petite faune de Bivalves.


La première étape est de savoir si la coquille considérée est une forme juvénile ou mature. L’analyse se porte alors sur le développement de la charnière, des dents, etc. Et la loupe binoculaire devient alors un outil précieux pour distinguer les détails anatomiques.



Le débat se porte ensuite sur la différence entre Glycymeris cor et Glycymeris bimaculata, en mettant bien en évidence leurs différences.



A la fin de la journée, environ 50 taxons ont été déterminés. Toutefois, le travail de détermination sur le seul site de Martillac est loin d’être terminé. Il nous faudra bien au moins une autre séance pour faire le tour complet de cette faune fossile. Mais, la prochaine séance sera consacrée à notre cher gisement Aquitanien du Château Plantat, afin d’uniformiser les connaissances de chacun sur ce site, dans le cadre de notre étude paléontologique.

Partager cet article

Repost 0
Published by A.P.B.A - dans Paléontologie