Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain)
  • Le blog de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain)
  • : Voici la présentation de l'A.P.B.A. (Association Paléontologique du Bassin Aquitain) et de ses activités.
  • Contact

Association reconnue d'interêt général

Recherche

Nous contacter

Pour tout renseignement : apbafossil@yahoo.fr
24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 00:30
A propos, c’est quoi la paléontologie à l’A.P.B.A. ?

Pour les bénévoles réunis au sein de l’association, c’est tout simplement pratiquer la recherche, la découverte et pour les plus savants, l’étude des fossiles.

Les fossiles, ce sont les restes d’organismes (végétaux et animaux) qui ont vécu dans notre région il y a plusieurs millions d’années que l’on retrouve en fouillant le sol, et qui sont autant de vestiges nous rappelant l’histoire de notre planète.

Ce sont pour la plupart en Gironde, des restes de coquilles de mollusques, de tests d’oursins, et de squelettes de coraux… de plusieurs dizaines d’espèces marines. Rien que de très banal direz-vous, car il n’y a qu’à suivre les plages du littoral pour en remplir des sacs.

Oui mais voilà, « nos » fossiles, nous les trouvons à Saint Morillon, à Léognan, dans le Médoc … là où de mémoire d’homme, on n’a jamais vu la mer… le bassin aquitain ayant définitivement délaissé le domaine continental, il y a quelque quatre millions d’années.

Il nous faut donc imaginer l’océan recouvrant notre région dans un passé très lointain. Mais quel océan ? Les spécialistes qui ont examiné les fossiles laissés par les flots sont formels : ces organismes ont vécu dans des eaux subtropicales, les mêmes où l’on trouve aujourd’hui leurs semblables.

Représentez-vous à Pessac, la mangrove qui borde de nos jours les côtes d’Asie du Sud-Est et d’Afrique ! Pas vrai ? Alors à pied à cheval ou en voiture, rendez-vous sur le territoire de la Réserve Naturelle Géologique de Saucats-La Brède et plus particulièrement au lieu-dit Le Péloua, pour y observer les restes d’un récif de corail à moins d’un mètre de la surface, observable par tous les curieux. Trouvez-en un récif de corail, aujourd’hui au Cap Ferret !

Partager cet article

Repost 0
Published by A.P.B.A - dans Paléontologie